ARRETEZ DE FAIRE VOTRE CINEMA

 

"Se faire son cinéma"

L'expression peut paraître attrayante mais elle révèle une réalité assez désagréable.
En effet, les films que l'on se faits sont rarement joyeux, légers ; ils sont noirs, les répliques cinglantes, blessantes pour soi ou pour l'autre.
Bref, on règle ses comptes par imagination interposée.
Et pourtant.....!!  Pour arrêter la machine, il suffit de se répéter, dès la bande annonce :
"Nos pensées sont de simples créations de notre esprit : ELLES NE SONT PAS LE REFLET DE LA REALITE".
 
Je ne sais plus qui a écrit cette phrase mais j'aurai bien voulu en être l'auteur pour en intégrer plus rapidement la vérité profonde et réelle.
S'il ne s'agissait que de laisser vagabonder librement son esprit, à partir d'un échange avec un ami, un collègue, un amoureux ou...... l'exercice pourrait être plus ou moins plaisant suivant l'état d'âme du jour.
Lorsque l'on utilise l'expression "faire son cinéma", les circonstances sont, au départ, souvent difficiles et le film imaginé les transforment très rapidement en drame, en cauchemar. Très vite,  on ne maitrise plus le scénario qui s'envole vers des perspectives de plus en plus sombres, où la logique, la raison n'ont plus de place.
Si la pensée reprise ci-dessus, ne suffit pas à calmer vos talents de metteurs en scènes dramatiques, je vous conseille de lire :

Arrêter de se faire des films
Nos croyances et nos opinions ne sont pas la réalité

                      Pierre Raunaud, Sociologue, Anthropologue, Éditions Eyrolles, Paris, Fr.

 

Le mot chien ne mord pas !

Nous utilisons tous le même langage et pourtant, nous ne nous comprenons pas toujours. La réalité n'est pas dans les mots : le mot "chien" évoquera pour certains un danger en puissance et pour d'autres, jeu et tendresse.
Tous nos problèmes avec les autres, des malentendus ordinaires aux ruptures de la relation, viennent de cette confusion qu'entretient le langage : méprise entre notre monde et celui de l'autre, entre nos croyances, nos opinions, et la réalité.
Comment, alors, réussir à se comprendre, à renouer avec un langage qui nourrisse la relation? Pierre Raynaud nous initie aux bénéfices du langage réel : exercices à l'appui, il dévoile les pièges de la communication, décrypte nos paroles et analyse leurs nuances. Pour mieux nous entendre avec les autres, il nous invite à résister à la tentation de tout interpréter, à observer sans juger, à écouter avant d'agir... Nous développerons ainsi un pragmatisme relationnel qui nous permettra d'influencer positivement nos interlocuteurs et d'obtenir ce que nous voulons sans même avoir à le demander."

 

Question du coach de vie :
  • Lorsque votre esprit s'emballe posez-vous la seule question importante :
            Est-ce VRAI ? Quelle preuve en ai-je ? Suis-je sûr ?
  • Si une seule des réponses à ces questions est négative : Arrêtez tout de suite la caméra et changez d'activité. Vous pouvez lire, allez voir un vrai film, rencontrer des amis...... en attendant que votre caméra intérieure se calme.
     

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Coach de vie   -  15 ans expérience
Coach de vie - 15 ans expérience

 

Coach pro Certifiée, j'ai obtenu ma certification au Centre International du Coach.

Le Centre International du Coach garantit que les coachs adhérents à leur charte exercent dans un cadre déontologique répondant aux méthodes développées au Centre et certifiées ISO 9001:2000.

Ma déontologie se fonde sur la bienveillance, le respect, l'empathie et l'écoute. 

Je pratique un coaching pragmatique et direct. Vous fixez vos objectifs et c'est vous qui mesurez leur réussite à partir des critères que vous définissez.

Pour d'autres informations et articles, rendez-vous sur mon blog