Devenir assertif : exercices (3/4)

Dans les deux articles précédents, nous avons abordé la définition de  l'assertivité puis la méthodologie de la communication assertive.

 

Pour faciliter la mise en oeuvre, vous trouverez ci-après une synthèse, des exemples et des exercices qui vous permettront, avec de la persévérence, de la patience, à modifier radicalement votre mode de communication. Faites l'effort, vous transformerez (et je mesure mes mots) votre vie et celle de votre entourage.

 

3.1 Synthèse de la méthode
Dans tous vos entretiens difficiles, ne sortez pas des quatre balises suivantes :
FAITS
RESSENTIS
  • Présenter des faits précis
  • Eviter les opinions et les généralités
  • Ne jamais donner de jugement sur la personne
  • Eviter les reproches et les accusations.
  • Faire part si nécessaire de vos ressentis (enlève les émotions)
INTENTIONS
POSITION ASSERTIVE
  • Préparer par écrit les éléments difficiles à communiquer
  • Faire des demandes ou des propositions claires et concises
  • Donner du sens (conséquences positives pour chacun)
  • Faire immédiatement une demande de feed-back.
  • Laisser s’exprimer les réactions
  • Ecouter le point de vue de l’autre avec bienveillance
  • Garder avec aisance une posture et un regard droits
  • Répéter vos demandes avec calme et fermeté.
3.2 Application : recadrer un collaborateur
Prenons comme exemple le recadrage d’un collaborateur, dont vous craignez les réactions :
Eviter
Utiliser plutôt
Généralité
  • Tu es toujours en retard en réunion
Reproche, accusation
  • Tu es vraiment pénible
Plainte
  • On en a tous marre, ça perturbe tout le monde et ça nous fait perdre un temps fou.
Verrouillage
  • Je n’ai rien à faire de tes justifications
Fait
  • C’est la troisième fois ce mois que tu as plus de 10 mn de retard à notre réunion hebdomadaire (fait établi, donc non discutable)
Ressenti
  • J’en ressens un fort agacement (évacue l’émotion désagréable)
Sens
  • parce que nous avons tous perdu 30 minutes
Souhait
  • Je souhaite que tu t’organises pour être à 9h00 précises à la réunion de lundi prochain (demande claire)
  • Nous pourrons ainsi être tous à l’heure à nos rendez-vous suivants et de bonne humeur.(motivation)
Ecoute des réactions  
  • Je comprends ton point de vue, mais je souhaite que tu t’organises pour être là à 9h00 précises dans l’avenir.(Respect de la personne et fermeté de la demande)
3.2 Petits exercices pour ceux qui auraient encore quelques soucis avec l’assertivité :
Attention, un exercice n’est pas un exemple de bonne communication. C’est un entraînement à pratiquer pour votre amélioration si la situation vous dérange et que le contexte le permet.
        A faire en gardant un ton agréable, détendu et enjoué et en regardant votre  
        interlocuteur avec une sincère gentillesse. Efforcez-vous de ne pas vous souciez
        de l’image que vous donnez de vous.

Exercice 1 :
         Dire « non » sans vous justifier, sans commentaire, sans répondre à la question 
         « pourquoi ? ». Dites « non » tout simplement.
Exemple : « Peux-tu me prêter ta voiture ?
- non, je n'y tiens pas.
- mais pourquoi ? je ferai attention.
- non, je n'y tiens pas»
Exercice 2 :
Devant un refus, répétez votre demande initiale, en restant agréable
                      - « J’aimerais que vous me prépariez ce dossier
                      - je ne peux pas maintenant
                      - Je comprends, mais j’aimerais que vous me prépariez ce dossier »

       Exercice 3 :

Posez des questions à des inconnus.
Engagez-vous à le faire 5/6 fois par semaine.
  
Exercice 4 :
Autorisez-vous à dire clairement ce que vous voulez, en incluant un
« je veux » ou « je souhaite » ou équivalent.
Fixez-vous un challenge : par exemple le faire au moins une fois par jour
Exercice 5 :
Apprenez à dire ce que vous ressentez comme un fait constaté (je suis
                      fâché, je suis agacé, je me sens triste, j’ai une pêche d’enfer …) 

Question de coach de vie :
Si vous souhaitez vraiment changer votre communication mettez en pratique cette méthode au quotidien et surtout, faites-nous part de vos succès, de vos difficultés.
Vous donnerez du courage à tous et je répondrai à toutes vos interrogations pour faciliter votre progression.
Alors que ressentez-vous lorsque vous pratiquez la communication assertive ?
Quel est la réaction de vos interlocuteurs ?
Notez-vous des changements ? Lesquels ?

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    devenir assertif (jeudi, 03 janvier 2013)

    merci pour ces exercices, être dans l'action ya rien de mieux

    Sylvie

  • #2

    joss motret (jeudi, 03 janvier 2013 15:28)

    Merci pour votre commentaire qui est très juste. Les progrès ne passent pas que par la lecture, il faut mettre en oeuvre, faire l'expérience. Affiner et remettre en oeuvre. Pour faciliter la pratique je propose à mes clients de se focaliser sur une seule mais de l'appliquer à chaque occasion. Lorsqu'elle est devenue un réflexe, on passe à la suivante. L'expérience permet une aisance qui facilitera l'application d'une deuxième puis d'une troisième pratiques.

  • #3

    Rox (lundi, 18 novembre 2013 22:03)

    Merci pour votre blog que je trouve très inspirant. Ce que j'apprécie particulièrement avec cette approche de la communication, c'est qu'elle crée un cercle vertueux. J'ai constaté que lorsque je suis assertive, ça amène mon interlocuteur a faire de même. De cette façon, un véritable échange constructif peut naître...

Coach de vie   -  15 ans expérience
Coach de vie - 15 ans expérience

 

Coach pro Certifiée, j'ai obtenu ma certification au Centre International du Coach.

Le Centre International du Coach garantit que les coachs adhérents à leur charte exercent dans un cadre déontologique répondant aux méthodes développées au Centre et certifiées ISO 9001:2000.

Ma déontologie se fonde sur la bienveillance, le respect, l'empathie et l'écoute. 

Je pratique un coaching pragmatique et direct. Vous fixez vos objectifs et c'est vous qui mesurez leur réussite à partir des critères que vous définissez.

Pour d'autres informations et articles, rendez-vous sur mon blog