AFFIRMATION DE SOI DEVALORISANTE

Recherche d'équilibre
Recherche d'équilibre

 

 

 

Après  « Affirmation ou maitrise de soi », et « Affirmation de soi malsaine », je vous propose d’aborder aujourd’hui « Affirmation de soi dévalorisante ».

 

Dans le premier volet, nous abordions

- une affirmation de soi respectueuse, dans le deuxième volet,

- une affirmation de soi passive c'est-à-dire irrespectueuse pour soi.

- Dans l’affirmation de soi dévalorisante,

  nous parlerons d’une affirmation de soi irrespectueuse pour les autres.

 

Nous connaissons tous des personnages toujours prêts à s’affirmer haut et fort, à défendre leurs opinions même lorsque personne ne leur demande, des personnes toujours dans la critique, le rejet.

Ces personnes ont un tel besoin de s’affirmer que souvent elles le font mal. Le respect de l’autre est la limite infranchissable pour que l’affirmation de soi reste saine.

 

Ces personnes exercent leur affirmation dévalorisante dans la critique d’un avis, d’une idée, d’un comportement, d’un besoin, d’une réaction et même à l’extrême, d’une personne dans sa globalité.

Dans une affirmation de soi saine, nous pouvons être en total désaccord avec nos interlocuteurs et entamer des échanges vifs ; nous pouvons ne pas partager leurs comportements, leurs idées, l’expression de leurs émotions … nous serons toujours dans le respect de l’autre.

Dans une affirmation saine, personne ne tente de nier l’autre et d’exister à son détriment.

 

On peut ne pas accorder de valeur aux comportements, aux idées, aux émotions, aux besoins de l’autre on ne peut pas affirmer que ses comportements, ses idées, ses émotions, ses besoins n’ont pas de valeur.

 

Nous reconnaissons assez facilement la dévalorisation de l’autre lorsqu’il s’agit d’attaques d’aspect psychologique : « Tu es nul ! » « Mais tu es complètement idiot ! » « Mais, c’est n’importe quoi ! » .

Il en est de plus subtiles mais tout autant dévastatrices :

 

-          Contester la valeur accordée par l’autre  à une situation: « Mais tu ne peux pas penser une chose pareille » « Mais tu ne vas pas te fâcher pour ça ! »

Il s’agit là d’une négation pure et simple du droit de l’autre à penser, à être différent.

Une affirmation de soi saine donnerait plutôt un échange comme : « Je suis très surpris de ta position, discutons-en, j’aimerai comprendre », « Je vois bien que tu es fâché et je ne comprends pas ».

-          Contester le jugement de l’autre. « Dans cette circonstance, tu n’as pas du tout la bonne réaction », « Tu lui donnes beaucoup trop d’importance ».

La position de l’autre correspond à ses propres valeurs et il a le droit d’avoir des valeurs différentes.

Une affirmation saine pourrait donner les réactions suivantes : « Je vois bien que ta réaction est spontanée et sincère. Elle est trop loin de moi pour que je la comprenne ».

 

-          Contester le besoin de l’autre : « Tu as trop besoin qu’on t’aime »

Ici, il s’agit carrément de nier le besoin de l’autre. De savoir mieux que lui ce dont il a besoin.

Dans une affirmation saine la réaction serait : « Je ne peux pas manifester toute l’affection que j’ai pour toi d’une autre façon ».

 

Il est intéressant de remarquer que les interventions dévalorisantes parlent toutes de l’autre (tu… tu… tu…) et les remarques respectueuses de soi (je…je…je…).

 

Il s’agit là d’un moyen rapide et simple de rester attentif pour savoir si on parle de soi ou de l’autre et donc si l’on s’affirme sainement ou d’une façon dévalorisante pour l’autre.

 

L’affirmation dévalorisante répétée fait le vide autour de soi ou bien rencontre un déséquilibre équivalent mais inverse et alors les deux personnes s’engagent dans une relation sans estime et sans affection.

 

QUESTIONS DU COACH DE VIE :

VOUS ARRIVE-T-IL DE VOUS AFFIRMER DE FAçON DEVALORISANTE ?

LE FAITES-VOUS DANS DES CONTEXTES IDENTIQUES ?

QUELS RESULTATS OBTENEZ-VOUS ?

 

 

Partagez votre expérience avec nous en laissant un commentaire ci-dessous. Nous progresserons ensemble. Merci

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    sara (lundi, 19 novembre 2012 12:07)

    quesque sa vedir le dévalorisante

  • #2

    Joss (lundi, 19 novembre 2012 14:58)

    Devalorisante : qui nie la valeur de l'autre. Dans l'affirmation de soi dévalorisante il s'agit d'une personne qui s'affirme sans respecter l'autre. Cette pratique de dévalorisation de l'autre peut être occasionnelle ou systématique. Elle peut s'exprimer par la pratique d'insultes, de rejet systématique des idées, des comportements mais de façon plus subtile quand elle remet en cause le besoin de l'autre par exemple.

  • #3

    Fanny (jeudi, 10 juillet 2014 23:32)

    Bonjour,
    Lors de randos ou de balades, mon compagnon décide inopinément de changer le trajet en mettant les autres en porte-à-faux (aller en vélo dans une gouille (boue) et nous de ne pas oser dire non par solidarité au groupe.. nous faire dévaler une pente abrupte enneigée en raquettes alors que ce trajet n'était pas prévu.. vu le risque.. Je lui dis dans ces 2 cas :
    "Non Denis ! STP non !" et à cela il répond "si !!" et continue..
    Je fais remarquer ironiquement : "ce M. est mon compagnon et est à 10 m devant moi et c'est vous autre, M. qui m'aidez et ramassez mon vélo, comme je me sens bien accompagnée !!"
    Est-ce que ma réaction est irrespectueuse et sur-dimensionnée comme le prétend mon ami ?
    Merci
    Fanny

  • #4

    Joss Motret (jeudi, 31 juillet 2014 15:27)

    Bonjour. Votre intervention indirecte en vous adressant non pas à celui qui crée la situation mais de façon à ce qu'il l'entende s'apparente à une affirmation dévalorisante de vous et pour vous. Avoir besoin d'un filtre et d'un intermédiaire pour s'adresser à votre compagnon dans une situation pratique du quotidien ne participe pas à votre propre valorisation. Puisque vous souffrez de ces situations répétitives il conviendrait peut-être de les aborder tous les deux, sans témoin, et en dehors des situations difficiles.
    Dans cet échange, ne pas faire de reproche, il s'agit simplement mais complètement d'exposer votre ressenti, vos sentiments, vos peurs, vos attentes. Ne parler que de vous. Préparez cet échange pour ne pas vous laissez entrainer vers des récriminations. J'espère avoir un peu éclairer votre vision. Cordialement

Coach de vie   -  15 ans expérience
Coach de vie - 15 ans expérience

 

Coach pro Certifiée, j'ai obtenu ma certification au Centre International du Coach.

Le Centre International du Coach garantit que les coachs adhérents à leur charte exercent dans un cadre déontologique répondant aux méthodes développées au Centre et certifiées ISO 9001:2000.

Ma déontologie se fonde sur la bienveillance, le respect, l'empathie et l'écoute. 

Je pratique un coaching pragmatique et direct. Vous fixez vos objectifs et c'est vous qui mesurez leur réussite à partir des critères que vous définissez.

Pour d'autres informations et articles, rendez-vous sur mon blog